Importer une voiture d’Allemagne : comment s’y prendre?

voiture d'Allemagne

Importer une voiture d’Allemagne : comment s’y prendre?

Bien choisir sa marque de voiture d’importation est important. Pour un véhicule d’Allemagne, vous devez connaître les habitudes du consommateur allemand parce que c’est vers lui que se tournent les offres des constructeurs. Mais si le choix est essentiel, la question de l’importation constitue aussi une autre contrainte. Ce n’est pas facile de connaître tous les pièges à éviter avant de se lancer dans ce type de projet. Il est ainsi possible d’avoir besoin d’une entreprise import voiture Allemagne pour vous aider. En effet, une intervention professionnelle garantit toujours une plus grande facilité dans les marches à suivre. Comment donc procéder pour importer un véhicule depuis l’Allemagne ? Nous vous révélons tout dans cet article !

S’y connaître en mécanique

Si vous envisagez d’importer vous-même votre voiture depuis l’Allemagne, il est indispensable d’avoir un minimum de connaissances en mécanique. Effectivement, vous devez impérativement essayer le véhicule avant de l’acheter et de l’importer. Ce, qu’il s’agisse d’un modèle neuf ou d’occasion. Le fonctionnement, l’état, et surtout la santé du moteur sont des éléments cruciaux à vérifier avant de fixer votre choix. Bien entendu, vous pouvez vous faire assister par un mécanicien pour avoir un avis de professionnels.

Quoi qu’il en soit, vous devez aussi savoir qu’il y a des frais pour aller chercher et ramener votre voiture Outre-Rhin. Il vous est possible de le conduire et de rouler sur les autoroutes allemandes. Mais vous pouvez aussi attendre près de la frontière pour éviter un déplacement trop long. Sinon, de nombreuses sociétés import voiture Allemagne proposent d’importer des autos depuis le pays. Ce qui vous allègera davantage de toutes les démarches administratives nécessaires et de l’encombrement de l’importation. Puis, votre véhicule sera entre les mains d’une équipe de passionnés. Ce qui garantit un service et une qualité indéniable. Dans tous les cas, notez que le prix argus Outre-Rhin s’appelle DAT pour importer une voiture allemande.

Passer par un mandataire

Pour votre projet d’importer une voiture d’Allemagne, vous pouvez aussi choisir un mandataire pour les démarches. Il s’agit d’un intermédiaire qui, en plus des frais d’import, prend un pourcentage sur la transaction. En général, ce professionnel de l’import de voiture allemande d’Allemagne s’occupe de tous les papiers nécessaires, comme le formulaire DEB. De même, il vous permet souvent d’obtenir une garantie pour votre véhicule. Une garantie pouvant aller de 6 mois à 2 ans selon le fabricant et le mandataire. D’ailleurs, c’est l’un des grands avantages de passer par ce type de prestataire pour importer une auto Outre-Rhin. Puis, c’est une alternative plus efficace dans la mesure où vous ne parlez pas la langue de Goethe. Il pourra négocier le prix, les frais et les formalités pour vous ramener la voiture choisie dans les règles de l’art. Dans le même temps, il s’occupera de réaliser la transaction directement avec le vendeur. Notez bien que le paiement pour l’importation d’une voiture d’Allemagne se fait principalement en liquide.

Par ailleurs, une entreprise professionnelle d’import de voiture haut de gamme d’Allemagne connaît tous les papiers à signer pour assurer la validité de la transaction. A travers une équipe compétente et expérimentée, elle vous mettra au courant de toutes les marches à suivre et de tous les documents à signer pour éviter les arnaques. De la même manière, elle vous informera aussi sur la carte grise qui comprend deux volets, dont les KFZ Fahrzeugschein et Fahrzeugbrief. Il s’agit notamment de papiers indispensables pour immatriculer votre voiture en France.

S’informer sur la TVA

Lorsque vous achetez une voiture en Allemagne, il est essentiel de s’informer sur la TVA. En principe, un véhicule de plus de six mois ou qui a roulé plus de 6 000 km ne demande aucun paiement de TVA. Autrement, vous bénéficierez d’un remboursement de la TVA une fois que votre auto sera immatriculée en France. A titre d’information, la TVA allemande est de 19 % pour un véhicule neuf, contre 20 % en France. Ainsi, vous devrez payer la différence en France dans le cas d’une importation. De même, il faudra aussi présenter un quitus fiscal à la préfecture lors de l’immatriculation.

Eviter les vices cachés

Même si vous importez une voiture d’Allemagne, vous ne serez pas à l’abri des vices cachés une fois de retour en France. Or, il est souvent difficile d’agir une fois que vous n’êtes plus en Allemagne. En effet, une voiture d’importation depuis ce pays offre moins de protection juridique à l’acheteur en Allemagne qu’en France. Ainsi, pour éviter ces types de problème, vous pouvez confier le projet à une société spécialisée d’import de voiture de qualité d’Allemagne. Celle-ci peut se charger de tout organiser à votre place en vous fournissant une prestation de qualité. D’’autant qu’il est toujours impératif de faire expertiser la voiture avant de l’acheter et de l’importer en France. Sinon, elle sera en mesure de vous conseiller sur les différentes étapes à franchir pour esquiver les éventuels pièges de l’importation.

Déclarer les impôts

Lorsque vous importez une voiture d’Allemagne, vous devez impérativement le déclarer aux impôts dans les 15 jours qui suivent l’achat. Pour cela, une pièce d’identité vous sera demandée, ainsi que le contrat de vente et la carte grise du véhicule acheté. Pour obtenir la carte grise à la préfecture, vous devrez fournir le certificat de conformité européen du véhicule remis par le constructeur au moment de l’achat. Dans le cas où vous ne l’auriez pas, il faudra alors vous adresser aux Mines de votre département de résidence.

A savoir

Choisir une voiture d’importation depuis l’Allemagne vous impose de connaître le prix de l’assurance. Aussi, vous pouvez choisir une voiture française en Allemagne selon votre préférence. Effectivement, les marques Renault, Citroën et Peugeot sont très connus de l’autre côté du Rhin. Une fois que votre auto arrive en France, il vous sera demandé le contrôle technique et le titre de propriété du conducteur, en plus des autres documents susmentionnés. Si vous prévoyez d’importer un véhicule de plus de 4 ans, le contrôle technique est obligatoire en France, même s’il a déjà été passé en Allemagne. De la même façon, vous devrez fournir un justificatif à la préfecture allemande que l’auto n’est plus immatriculée outre-Rhin. Enfin, pour rouler avec votre nouvelle voiture en Allemagne, il vous faudra une plaque provisoire destinée à l’export.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.