Comment fonctionne une école Montessori ?

Pourquoi suivre une formation Montessori?

Comment fonctionne une école Montessori ?

Une école Montessori est une école développée au début du 20e siècle, sur les principes du Dr Maria Montessori. Ces écoles sont une façon d’enseigner aux enfants qui est complètement centrée sur l’enfant et dirigée par l’enfant. Si les premières écoles étaient généralement destinées aux niveaux de la maternelle et du primaire, il en existe aujourd’hui de nombreuses qui enseignent jusqu’à la douzième année.

Les principales méthodes utilisées dans une école Montessori mettent l’accent sur plusieurs croyances importantes.

  • La première est que les enfants ont la capacité de diriger leur propre apprentissage.
  • Deuxièmement, les enfants n’apprennent pas de la même manière que les adultes, et tous les enfants n’ont pas les mêmes méthodes d’apprentissage.
  • Les enfants doivent être les “maîtres” de leur environnement, et les salles de classe sont spécifiquement préparées à cette maîtrise.
  • Les exercices et les équipements doivent être autocorrecteurs afin que l’enfant apprenne de ses propres erreurs et progresse.
  • Enfin, l’enfant détermine le rythme d’apprentissage.

Dans de nombreuses écoles Montessori, les enfants peuvent diriger une partie de leur propre apprentissage.

L’école Montessori se concentre beaucoup sur les approches pratiques de l’apprentissage.

Les enfants doivent être autorisés à interagir, autant que possible, avec les cinq sens dans les approches d’apprentissage. La plupart de ces écoles proposent une variété d’activités pratiques et peuvent offrir des possibilités de s’occuper d’animaux, de préparer la nourriture ou de jardiner, ainsi que des activités naturelles, comme le balayage et le nettoyage.

Qu'est-ce qu'une école Montessori ?Les notes de lettres ne font généralement pas partie de l’approche de la formation Montessori. Le Dr Montessori estime que les notes encouragent une compétition contre nature et malsaine qui interfère avec l’apprentissage. Au lieu de cela, les élèves peuvent être évalués en fonction des compétences acquises. Aujourd’hui, une telle école peut offrir des notes, car de nombreux parents estiment qu’elles sont nécessaires pour évaluer l’enfant d’un point de vue scolaire. Cela peut également être utile pour les étudiants qui terminent une formation de 13 ans dans une école Montessori, car les notes sont un élément important pour la plupart des universités.

Les écoles Montessori enseignent aux enfants jusqu’à la douzième année d’études.

L’approche des écoles Montessori a été critiquée, mais elle est suffisamment populaire pour compter plus de 8000 écoles rien qu’aux États-Unis. Les critiques courantes des méthodes Montessori font parfois état de la crainte que certains élèves ne maîtrisent pas tous les domaines scolaires importants s’ils ne s’y intéressent pas. Certains élèves Montessori ont admis avoir des difficultés en mathématiques parce qu’ils n’avaient pas “à” l’apprendre. En moyenne, les élèves Montessori ont tendance à obtenir des résultats aussi bons, voire meilleurs, que ceux qui sont éduqués dans les écoles publiques traditionnelles. Les problèmes de mathématiques ne sont pas exclusifs aux élèves Montessori.

Les méthodes des écoles Montessori ont également été critiquées parce qu’elles ne donnent pas de devoirs à la maison.

Certaines écoles assignent désormais des devoirs, mais certains critiques s’inquiètent de la transition nécessaire lorsque les élèves se rendent dans des écoles où les devoirs sont obligatoires. Il s’agit d’un débat permanent qui ne se limite pas aux méthodes Montessori. Quelques districts qui sont par ailleurs traditionnels ont maintenant interdit les devoirs à la maison, ce qui a en général connu une forte tendance depuis la loi “No Child Left Behind”. Un partisan de la méthode Montessori ferait valoir que les enfants apprennent constamment, et qu’être à la maison est donc une expérience d’apprentissage.

La plupart des écoles Montessori sont privées et beaucoup d’entre elles ont des frais de scolarité élevés.

Quelques districts scolaires publics ont tenté d’introduire les concepts Montessori dans les écoles publiques classiques. Cette tentative n’a pas été couronnée de succès, car le concept Montessori est souvent à l’opposé de l’enseignement public traditionnel, où l’on compte tellement sur le fait que les élèves réussissent au même rythme et maîtrisent certaines compétences à certains moments. Certaines écoles publiques à charte tentent encore d’introduire les concepts Montessori dans l’enseignement ordinaire, ce qui peut s’avérer intéressant à observer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *